Avis

  • Les sites d'Échange professionnel et du Réseau canadien d'information sur le patrimoine ont été combinés pour mieux servir vos intérêts.

Astuces et outils pour une architecture Web optimisée

L’architecture/design de votre site Web doit s’appuyer sur les meilleures pratiques d’accessibilité et de référencement pour obtenir une architecture Web optimisée qui facilitera son indexation par les moteurs de recherche. Voici des astuces et outils qui vous permettront de perfectionner vos compétences en la matière.

1. La préparation

Ayez recours aux outils suivants pour optimiser l’architecture Web de votre site :

  • Inscrivez-vous à Google Webmaster Tools pour mieux comprendre comment Google explore, indexe et recherche votre site Web;
  • Inscrivez-vous à Google Analytics pour avoir un aperçu de votre auditoire et de l’efficacité de votre architecture Web;
  • Téléchargez le fureteur Firefox pour accéder à des logiciels compagnons (add-ons) qui vous aideront à analyser votre site Web;
  • À partir de Firefox, téléchargez le Web Developer Add-on, de Chris Pederick, pour analyser votre site Web;
  • Utilisez l’outil de validation W3C pour vérifier la qualité de votre code HTML et des feuilles de style en cascade (CSS).

2. Le démarrage

  • Notez la performance actuelle de votre site Web.
    • Avant d’effectuer les changements, faites le bilan de la performance actuelle de votre site Web à l’aide de Google Analytics (sources de l’achalandage, visites, taux de rebond…).
  • Analysez l’architecture de votre site Web.
    • Évaluez l’architecture de votre site Web à l’aide de la liste de vérification (voir section 3 ci-après) et des renseignements obtenus avec les outils mentionnés ci-dessus.
  • Dressez une liste des changements à apporter à votre site Web.
    • Discutez de ces changements d’architecture Web avec l’équipe de TI.
  • Procédez aux changements pour optimiser l’architecture de votre site Web.
    • Demandez à l’équipe de TI d’apporter les changements à l’architecture Web et supervisez le travail.
  • Réévaluez la performance de votre site Web.
    • Une fois les changements apportés, faites le bilan de la performance de votre site Web à l’aide de Google Analytics.
  • Mesurez les améliorations et communiquez-les à votre direction et à l’équipe des TI.
  • Raffinez l’architecture de votre site Web.
    • Consultez régulièrement Google Analytics et Webmaster pour déceler des problèmes ou les améliorations possibles à l’architecture de votre site Web.
  • Améliorez votre site Web régulièrement.

3. La liste de vérification

Cochez les items suivants pour valider l’architecture de votre site Web.

Mon site Web a :

  • un temps de réponse serveur rapide (en moyenne, une page devrait prendre moins de 1,5 seconde à s’afficher);
  • du contenu unique (pas de contenu en double, c’est-à-dire pas le même contenu sur deux URL différents);
  • une codification HTML et CSS sans erreurs. Vérifier à l’aide de l’outil W3C;
  • tous ses JavaScript et des feuilles de style en cascade (CSS) en dossier externes, liés aux pages Web;
  • une architecture/design de pages optimisée. (Le contenu important est en haut de la page lorsqu’on désactive les feuilles de style en cascade, donc un des premiers éléments du code source.);
  • des URL avec deux paramètres ou moins;
  • des URL simples, significatifs et statiques composés de mots clés;
  • des noms de répertoire significatifs comprenant les mots clés;
  • des redirections 301, lorsque des pages ont été déplacées dans le site Web;
  • une page 404 personnalisée;
  • un fichier robots.txt optimisé;
  • une carte de site HTML;
  • une carte de site pour moteur de recherche (fichier sitemap.xml), idéalement automatisée pour une mise à jour hebdomadaire;
  • des couleurs recommandées pour le Web;
  • le même aspect et la même convivialité (look and feel) dans différents fureteurs et versions de fureteur;
  • une version du site Web pour différentes résolutions d’écran;
  • une version du site Web pour les technologies mobiles (iPod, iPhone, Android, iPad, tablette…);
  • des éléments Title H1, H2, H3, etc., qui indiquent le niveau ou la priorité de l’information. (Si on utilise HTML5, il est possible d’avoir plusieurs H1 à condition d’utiliser des balises de section de page : <header>, <footer>, <nav>, etc., sinon un seul H1 par page.);
  • un ratio élevé de texte comparativement au code source. (Il devrait être supérieur à 40 %.);
  • une structure qui encourage une corrélation thématique du contenu (des pages Web qui sont fortes sur le plan thématique et cohérentes avec leurs liens entrants, liens internes, liens externes, élément Titre, H1, texte, texte de remplacement des photos…);
  • des photos/images optimisées (titre + légende + texte de remplacement + attribut titre);
  • des formats d’images les plus légers possible (idéalement, moins de 10 Ko) et aucun redimensionnement en HTML;
  • une navigation en bas de page et idéalement une navigation par fil d’Ariane;
  • un accès facile et rapide au contenu, aux métadonnées et à l’élément Titre du site afin de pouvoir l’optimiser sans passer par l’équipe de TI.

Mon site Web n’a :

  • aucun identificateur de session (session ID) dans l’URL. Afin de vérifier, désactiver les témoins (cookies) à l’aide de Web Developer;
  • aucun contenu important/unique à l’intérieur de JavaScript, de Flash ou d’images..., ni aucun lien en JavaScript.

Le saviez-vous?

  • L’architecture/design Web est l’un des trois piliers de l’optimisation dans les moteurs de recherche (OMR) :
    1. architecture Web optimisée, afin de retirer les obstacles aux robots et de faciliter le référencement du contenu;
    2. rédaction Web optimisée, afin d’améliorer le positionnement de votre site dans les moteurs de recherche;
    3. développement de votre communauté en ligne à l’aide de la colonisation Web, de la sollicitation de liens et de la socialisation dans les médias sociaux, afin d’accroître la popularité de votre site/pages Web.
  • Un système de gestion de contenu (CMS) peut avoir une incidence sur votre architecture Web et anéantir vos efforts OMR. Assurez-vous d’en sélectionner un qui facilite l’optimisation dans les moteurs de recherche.
  • Les besoins et la structure de votre Web analytique devraient accompagner votre demande de changements de l’architecture Web.