Avis

  • Les sites d'Échange professionnel et du Réseau canadien d'information sur le patrimoine ont été combinés pour mieux servir vos intérêts.

Fiche technique : Construire pour donner un sens et façonner l'expérience des usagers de musées en ligne

Le Constructivisme est une théorie de l'apprentissage en tant que processus actif axé sur l'apprenant. Elle maintient que les gens apprennent en construisant de nouvelles idées et de nouveaux concepts à partir de leurs connaissances et expériences antérieures. Le constructivisme fournit également une sorte de soutien à l'apprentissage, sous forme d'activités pédagogiques spécifiques ou de stratégies d'enseignement. Un éducateur constructiviste demanderait : quels sont les buts fondamentaux de l'apprentissage ? Comment aider à donner du sens dans une situation spécifique, en tenant compte des connaissances actuelles de la personne ? Quelles stratégies peuvent aider l'apprenant à construire de nouvelles idées au delà de son niveau de compréhension actuel ?

Cette fiche présente :

  • Les caractéristiques de l'apprentissage constructiviste
  • La manière dont l'apprentissage constructiviste peut s'appliquer à la planification de cyberproduits du patrimoine
  • Des exemples de constructivisme tirés de l'exposition du Musée virtuel du Canada, Horizons : La peinture de paysage canadienne et russe (1860-1940)

Caractéristiques de l'apprentissage constructiviste

  • L'acquisition continue du savoir est un processus actif.
  • Les individus sont des créateurs actifs de connaissances, qui construisent de nouvelles idées ou de nouveaux concepts, selon leur expérience présente et passée, leur permettant de faire face aux expérimentations quotidiennes.
  • Les gens procèdent à une construction mentale pour donner un sens à leurs expériences et finissent par acquérir une certaine compréhension, à titre individuel et en tant que groupe d'apprenants, en interagissant avec les personnes, les objets et les événements.
  • Une structure cognitive donne un sens et une organisation aux expériences. Schémas ou modèles mentaux permettent aux individus de s'adapter au monde environnant, de l'expliquer et d'interagir avec lui.
  • Les éducateurs aident les gens à se forger une structure mentale interne en leur offrant un soutien à l'apprentissage intellectuel. Ils peuvent leur assigner des tâches moyennement difficiles, pour faciliter leur apprentissage, pièce par pièce, au fur et à mesure de leur progression dans les différentes étapes de leur expérience et de leur perfectionnement continus.
  • L'éducateur ou l'outil de formation fournit les ressources nécessaires et guide les individus qui fixent leurs propres objectifs et apprennent d'eux-mêmes.

Comment l'apprentissage constructiviste peut-il s'appliquer à la planification de cyberproduits du patrimoine ?

Il existe différentes façons d'aider les utilisateurs de produits du patrimoine en ligne à construire ou à donner un sens à leur expérience. Les équipes de développement et de production de sites Web peuvent, notamment :

  • permettre aux utilisateurs d'explorer librement, de fureter à leur propre rythme, d'interagir avec un contenu en ligne, de partager des expériences avec les autres et d'élargir leur champ de compréhension,
  • faciliter et encourager l'expression de l'opinion d'autrui, ainsi que l'échange d'histoires,
  • proposer un large éventail de méthodes d'apprentissage actif, de points d'accès et de points de vue, afin que les individus puissent se relier à des images et à des idées en ligne qu'ils situeront par rapport à leurs propres connaissances et expériences,
  • inviter les gens à poser des questions que personne d'autre ne peut poser sur le contenu en ligne, afin de devenir les personnes les mieux informées qui soient,
  • aider les utilisateurs à chercher un sens, à trouver des modèles et à attribuer une signification à leur expérience en ligne, lorsqu'ils interagissent avec les produits des musées en ligne.

Exemples tirés de l'exposition Horizons : La peinture de paysage canadienne et russe (1860-1940)

Capture d'écran de la page d'accueil de l'exposition virtuelle Horizons

Pendant l'élaboration de l'exposition Horizons, les partenaires ont pris des décisions sur son contenu et son design, afin d'aider les utilisateurs à créer un sens à leur apprentissage et à renforcer leur précédente compréhension du sujet.

Une approche thématique de la navigation a d'abord été fixée pour fournir aux utilisateurs un soutien à l'apprentissage de la conservation ou une structure pré-existante, dans l'intention suivante :

  • faciliter les comparaisons d'art paysager, peint par des artistes du Canada et de la Russie, entre 1860 et 1940, à travers des galeries dans Internet,
  • permettre aux utilisateurs de renforcer leurs connaissances, en apprenant à connaître le milieu naturel du Canada et de la Russie, et d'étendre leur connaissance à la terre et à la peinture, dans d'autres pays,
  • offrir une approche cohérente à l'organisation d'une grande quantité d'information et d'images reflétant la nature du travail des artistes pendant cette période. Chaque peinture était placée dans un des quatre thèmes suivants : Racines, Identité, Voyages et Quête spirituelle.

L'équipe de production a également décidé :

  • de fournir d'autres points d'accès. Un lien vers la biographie et l'œuvre des artistes apparaît sur chaque page. C'est une manière plus traditionnelle d'organiser un contenu d'art historique,
  • de faire appel à différents styles d'apprentissage en organisant le contenu sous forme de :
    • chronologie
    • structure de navigation logique, intuitive, facile à utiliser
    • images grandeur nature, accompagnées d'un texte d'interprétation
    • icônes et boutons pour explorer en détail des images intéressantes
  • de fixer l'attention des utilisateurs sur chaque peinture, afin de les aider à découvrir et à explorer certains paysages, pour pouvoir interagir et jouer avec les tableaux (plutôt que de créer un autre espace éducatif). Les visiteurs peuvent ainsi :
    • agrandir des sections d'un tableau,
    • accéder à une carte pour trouver où les paysages ont été peints,
    • changer de couleur de fond pour voir comment cela modifie l'image,
    • suivre une visite audio,
    • entendre différents airs de musique pour savoir comment la musique transforme notre vision des œuvres d'art,
    • visualiser des photographies et des études connexes,
    • regarder des images dans leurs moindres détails.
Exemple des fonctions de gros plan et de couleur d'Horizons

Vue détaillée d'une oeuvre avec une couleur de fond différente
Clarence Alphonse Gagnon, Village laurentien, entre 1921 et 1927, Musée national des beaux-arts du Québec

L'utilisation de l'approche constructiviste de cette exposition permet aux utilisateurs de manipuler les images de manière interactive, en furetant dans l'exposition Horizons : La peinture de paysage canadienne et russe (1860-1940), et les encourage à explorer des endroits auxquels ils ne peuvent accéder dans un musée physique. Elle les aide à découvrir de l'information, couche par couche, selon leurs :

  • connaissance antérieure,
  • curiosité,
  • intérêts,
  • temps,
  • raisons de visiter le site.

Ces interactions permettent aux utilisateurs de réagir au contenu en ligne intellectuellement, émotivement et spirituellement. Ils renforcent ainsi leur compréhension des paysages et de leur représentation par la peinture et entendent les histoires de personnes qui ont vécu entre 1860 et 1940, au Canada et en Russie.

Ressources en anglais

L'information contenue dans les sites Web ci-dessous a permis de réaliser cette fiche signalétique sur la création d'expériences en ligne intéressantes (dernier accès, juillet 2012) :

Ressources en français

Les sites Web français ci-dessous donnent de l'information sur l'apprentissage constructiviste (dernier accès, juillet 2012) :