Les dispositifs mobiles au musée

septembre 2013

0 commentaire

Un récent sondage auprès des visiteurs d’un musée populaire fait la lumière sur la croissance de l’utilisation des dispositifs mobiles dans les musées. On estime par exemple que les deux tiers des visiteurs apportent leur téléphone intelligent au musée. De ceux-ci, 60 p. cent ont déjà utilisé leur téléphone pour enrichir leur visite d’un établissement culturel. En outre, la plupart des visiteurs ont signalé qu’ils préfèrent utiliser leur propre appareil dans les musées qu’un audio-guide standard.

Ce sondage a été réalisé l’an dernier au Victoria and Albert Museum (V&A), un musée d’art et de design londonien. Plus de 70 p. cent des visiteurs interrogés possédaient un téléphone intelligent, et le quart de ceux qui n’en avaient pas prévoyaient en acheter un au cours des douze mois suivants. Enfin, 89 p. cent des propriétaires de téléphone intelligent emportent celui-ci au musée.

Possibilités d’utilisation des dispositifs mobiles dans les musées

La majorité des propriétaires de téléphone intelligent utilisaient déjà leur dispositif mobile pour rendre leur visite plus intéressante. L’utilisation la plus répandue était de photographier ou de filmer les œuvres d’art et les objets exposés au musée, ce que 83 p. cent d’entre eux affirmaient avoir fait. Le tiers de ces usagers avaient visité le site Web d’une galerie ou d’un musée, en plus de chercher des renseignements sur les œuvres d’art et les objets exposés. Dans l’immédiat, la principale option pour les musées serait d’exploiter les activités auxquelles les visiteurs s’adonnent déjà : la photo, le partage des contenus et la recherche d’information sur les pièces et sur le musée. Les visiteurs ont aussi indiqué qu’ils préféraient utiliser leur propre appareil, plus pratique et facile d’emploi, que les audioguides fournis par le musée.
 

Facteurs à considérer relativement aux services pour dispositifs mobiles

Il faut d’abord résoudre certaines questions pratiques pour que les musées soient en mesure d’offrir des services efficaces à l’intention des propriétaires de dispositifs mobiles. Seulement 13 p. cent des répondants au sondage disaient avoir utilisé le service Wi-Fi du musée, la principale raison citée étant qu’ils ne savaient pas qu’il était disponible. En effet, 78 p. cent des sondés affirment qu’ils l’auraient utilisé s’ils en avaient été informés. Par contre, si les visiteurs se sont montrés enthousiastes quant à l’accès facile et gratuit au service Wi-Fi, ils ont critiqué la lenteur de la connexion et les problèmes de connectivité rapportés dans diverses sections du musée. Le Wi-Fi est essentiel pour cibler les visiteurs étrangers, étant donné le coût de l’utilisation des données, mais c’est aussi un outil important pour les clients du pays. Les obstacles potentiels à l’utilisation de dispositifs mobiles dans les musées comprennent également l’autonomie de la batterie et la disponibilité d’écouteurs (moins de la moitié des répondants avaient apporté les leurs au musée).

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur Pinterest

Mots-clés : , , , , ,

Laisser un commentaire

Défi-réponse