Avis

  • Les sites d'Échange professionnel et du Réseau canadien d'information sur le patrimoine ont été combinés pour mieux servir vos intérêts.

Une image Getty vaut mille mots

août 2014

1 commentaire

Le contenu sur le Web est certainement devenu très visuel. Cependant, avez-vous déjà constaté que la plupart des images génériques utilisées sur l’Internet proviennent de la compagnie gettyimages®. Elles en sont partout, surtout sur les pages d’actualités et les portails tels que Yahoo.

De quoi s’agit-il?

Tout bon rédacteur veut traduire ses idées par des mots, tout en imageant son message. Et Mark Getty et Jonathan Klein l’ont compris. Ils ont créé en 1995 une banque d’images qui offre des photographies d’actualité nommées gettyimages®. En somme, il s’agit aujourd’hui de 80 millions d’images fixes, d’illustrations, et de 50 000 séquences filmées.

Puisque gettyimages® a aussi acquis des archives et des photos plus anciennes, ses collections ont été numérisées afin d’en faire la distribution en ligne. La société est en pleine expansion, ayant fait l’acquisition de plusieurs entreprises, dont istockphoto, Tony Stone Images, Art.com, Allsport, Word View, Online USA, Hulton Press et MediaVast, pour n’en nommer que quelques-unes. Elle a aussi formé un partenariat avec Flickr afin que des utilisateurs choisis puissent soumettre des photos à des banques d’images en échange d’un paiement.

La famille Getty

Si le nom Getty vous dit quelque chose, c’est probablement parce que vous pensez au Getty Museum à Los Angeles, l’un des plus grands musées des États-Unis. Cette institution porte le nom du fondateur Jean-Paul Getty, puisque c’est lui qui l’a créé, en plus d’avoir mis sur pied la Getty Foundation, qui maintient un fond de dotation d’une valeur de plus de 5 milliards de dollars. D’ailleurs, Mark Getty, fondateur de gettyimages®, est nul autre que le petit-fils de Jean-Paul Getty.

Une façon de combattre l’utilisation non-autorisée de leurs images

Depuis mars 2014, gettyimages® offre gratuitement à ses utilisateurs d’insérer plus de 35 millions de photos et d’illustrations dans n’importe quelle page Web, comme le fait Youtube pour les vidéos. Qui est plus, l’entreprise a assoupli certaines de ses conditions d’utilisation afin que son contenu soit intégré aux sites Web sans même devoir débourser quoi que ce soit dans bien des cas.

Le service s’appelle Getty Embed (site uniquement en anglais), et est offert uniquement à des fins non commerciales. Il suffit de copier un morceau de code HTML et de l’insérer dans sa page. La petite mention au bas de la photo indique seulement le numéro de la photo et sa source, soit gettyimages®. Les webmestres et les blogueurs peuvent ainsi dorénavant intégrer plus facilement ces images dans le contenu qu’ils publient, et en toute légalité.

Qu’en est-il des droits d’auteur?

Les images Getty ne sont pas toutes gratuites et leur utilisation peut être tout de même restreinte pour en assurer le respect des droits d’auteur et de la propriété intellectuelle. Lorsque l’utilisateur veut télécharger une image, il doit répondre à certaines demandes de l’entreprise gettyimages®, selon le type d’illustration qu’il choisit. Il doit donc prendre conscience des types de licences chez gettyimages® et des contrats correspondants. C’est dans cette page qu’il trouvera tous les critères à respecter pour s’approprier une image.

>> English Version

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur Pinterest

Mots-clés : , , , , , , , ,

Une réponse à Une image Getty vaut mille mots

  1. Aude Mathey dit :

    En fait, il n’est pas aussi simple que cela de pouvoir utiliser gratuitement les images Getty Images sur son site. Il faut que son site ait une vocation éditoriale et non promotionnelle (exit donc les blogues de musées, les sites institutionnels, bienvenue les blogues indépendants et certains supports de presse).
    D’ailleurs Getty Images se réserve le droit d’utiliser les données au sujet des sites sur lesquelles les images sont hébergées. Et bien entendu, la possibilité de faire de la pub… comme sur Youtube… Une autre façon de monétiser les droits d’auteurs et de payer les photographes…

    D’ailleurs, j’avais écrit un article sur Culturecom il y a quelques temps de cela : http://culture-communication.fr/fr/getty-images-revolutionne-t-il-le-droit-dauteur/
    :)

Laisser un commentaire

Défi-réponse