Le musée canadien Royal BC veut donner une visibilité mondiale à 100 « trésors » de sa collection

Recherche

juin 2015

, le Royal BC Museum de Victoria, en Colombie-Britannique, a annoncé la mise en ligne d’un nouveau site web présentant 100 trésors de ses collections (en anglais seulement), sélectionnés par l’équipe du musée.

Les commissaires, conservateurs, archivistes et autres collaborateurs du musée ont choisi ces 100 objets d’intérêt parmi les plus de 7 millions d’œuvres contenues dans les galeries et réserves du musée pour leur caractère fascinant et très souvent, car ce sont des objets rares et peu vus par le public.

Depuis la mise en ligne, ces objets, spécimens, images d’œuvres et documents d’archives sont présentés sur un site web dédié : 100 objets d’intérêt. Ce site web propose pour chaque objet une image et une description brève. La liste des objets fera l’objet de modification en fonction des choix du musée ou de ses nouvelles acquisitions.

Les 100 objets de la collection en ligne reflètent le large éventail et la diversité des sept millions d’objets de la collection Royal BC Museum, et comprennent notamment la Rolls-Royce psychédélique jaune de John Lennon, une tunique rouge, blanc et bleu de la Première nation Tahltan, des peintures d’Emily Carr et EJ Hughes, des sculptures de Charles Edenshaw et Bill Reid, une image d’insecte si petit qu’il ne peut quasiment pas être vu par un visiteur du musée, le costume d’un cowboy, une photo de la ruée vers l’or, un document témoignant de la première convention de mariage publiée dans la province, le livre Nurse Maclean Goes West, un roman Harlequin de 1959 dont l’histoire se déroule à Victoria et un des enregistrements d’Ida Halpern, qui a collectionné des chansons entre 1939 et 1987.

Le mélange éclectique est clairement intentionnel

« Le public est encore très largement ignorant de nos collections », a déclaré le Directeur du Royal BC Museum, Jack Lohman. « Les gens nous associent encore à notre copie de mammouth. Et ce mammouth est une sorte de carte de visite, mais nous sommes vraiment élargir la vision que le public a de nos collections. Nous avons bien d’autres trésors à valoriser ».

Le directeur du musée aime particulièrement les enregistrements musicaux : « Ce seront les futures vedettes du musée. Cette collection est unique au monde et devrait entrer dans les protections patrimoniales de l’UNESCO. »

Les 100 objets peuvent être triés par date de création, type d’objet, collection et thème. Les images ne peuvent être téléchargées. Le collaborateur du musée ayant choisi l’objet fait l’objet d’une fiche de présentation.

Un des nouveaux dispositifs numériques

Pour le musée, ce nouvel outil doit permettre au public et pas seulement aux visiteurs de se réapproprier, mais également d’accroître la visibilité internationale du musée et de sa collection.

« Ce musée mérite vraiment d’être plus connu dans le monde » a déclaré Jack Lohman, qui occupait précédemment une fonction importante au Museum of London. « Ce nouvel outil va nous permettre de construire notre réputation internationale et va donner à notre musée une crédibilité nouvelle en lui apportant de la substance et non pas seulement du divertissement. Utiliser la technologie pour inspirer et stimuler la recherche autour de nos collections renforcera notre connaissance de cette collection permettra d’ouvrir de nouvelles possibilités de collaboration. »

Lohman souhaite développer encore la « dimension et la visibilité numériques du musée ». C’est avec cet objectif en tête que le musée a rejoint le Google Art Project cette année et y a déposé 81 objets de sa collection. Suivant la même stratégie, le musée vient d’offrir à Mark Palmer-Edgecumbe, le directeur de la Diversité chez Google, un siège au conseil d’administration du Royal BC Museum.

Le Royal BC Museum souhaite encore « mettre l’accent sur les projets numériques innovants ». L’institution muséale a ainsi lancé dans plusieurs initiatives web qui permettent un meilleur accès et l’interaction avec ses collections. Par exemple : la numérisation des lettres et journaux intimes des soldats de la province de Colombie-Britannique pour commémorer le 100e anniversaire du début de la Première Guerre mondiale.

La Rolls-Royce de John Lennon

>> English Version

Clic France Logo
Rédigé par le Clic France
Ce billet a été publié à l’origine sur le site du Clic France. Dans le cadre de notre collaboration continue, voici d’autres articles qui pourraient vous intéresser :

  • Première à Montréal de l’exposition interactive « Star Wars Identités » Article complet
  • Collections en ligne : le Musée canadien de la nature lance un nouveau site riche de 710 000 contenus sur l’histoire naturelle Article complet
  • Avec un film en 3D et une application en réalité augmentée, Avignon reconstitue son pont Article complet

 

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur Pinterest

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Défi-réponse

Date de modification :